Cuisine péï #4 : La daube de citrouille

Sur les étals des primeurs, dans les allées des marchés forains du samedi ou simplement dans les rayons du supermarché, un légume attire l’œil. Il ressemble à un mélange entre la courge, le melon jaune … ou peut-être la pastèque : sucré ou salé ? 

Il s’agit de ce que les Réunionnais nomment la « citrouille ». Comme les courges et potimarrons qui régalent en métropole pendant l’automne, cette citrouille est d’une belle couleur orange en son cœur. En gratin, en soupe, en purée … toutes les options sont possibles, mais pour être certain de s’en mettre plein les papilles, l’idéal est d’opter pour une cuisson « en daube » dont voici la recette !

Ingrédients :

– 1 belle part de citrouille

– 1 bel oignon

– 1 tomate

– 3 gousses d’ail

– 1 beau morceau de gingembre

– 1 pincée de sel

Faire chauffer un fond d’huile d’olive dans une grande marmite. Une fois que l’huile est bien chaude, faire revenir l’oignon quelques minutes. Pendant ce temps, écraser au pilon le gingembre, l’ail et le sel, puis mettre ce mélange à cuire avec l’oignon. Incorporer la tomate préalablement découpée en dés.

Remuer énergiquement puis incorporer la citrouille découpée en petits morceaux. Ajouter deux verres d’eau et couvrir. Laisser mijoter jusqu’à ce que la citrouille réduise. Compter entre 20 et 30 minutes à feu doux pour obtenir une sorte de purée orangée et parfumée. Idéalement, servir avec un rougail saucisse et du riz. Bon appétit !

Une réflexion sur “Cuisine péï #4 : La daube de citrouille

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s